Dans le cadre du dispositif « Reconstruire Ensemble » mis en place par La République En Marche pour penser l’après-crise, le groupe de travail que je pilote « agir pour la culture, notre bien commun » a présenté ses premières pistes de réflexion.

Les médias sont des piliers pour notre démocratie et la culture est vitale pour chacun de ses citoyens, la puissance publique a donc un rôle stratégique à jouer pour garantir la diversité et la souveraineté culturelles.

Nos premières propositions :

➡️ L’urgence culturelle avec la mise en place d’un plan massif de soutien à l’emploi culturel, aux équipes et compagnies artistiques, pour en finir avec la précarisation des artistes et techniciens du spectacle et des artistes auteurs ;

➡️ Le soutien aux créateurs et aux industries culturelles en instaurant un nouveau souffle démocratique pour la culture dans laquelle l’Éducation Artistique et Culturelle devient l’axe prioritaire de la politique éducative, intégrant le temps scolaire obligatoire et la place centrale des artistes dans un projet global d’émancipation. Il convient de protéger nos actifs stratégiques dans la loi, notamment nos catalogues d’œuvres et salles de cinéma, de sanctuariser les ressources de l’audiovisuel public et de pérenniser France 4. Estimant que les médias doivent être au cœur du plan de relance, il est proposé de créer un mécanisme de crédit d’impôt communication permettant de lutter contre les chutes brutales de recettes publicitaires ;

➡️ Enfin, la refondation de nos politiques culturelles passe par des coopĂ©rations repensĂ©es avec les collectivitĂ©s locales et des dĂ©cisions plus dĂ©concentrĂ©es, s’appuyant notamment sur les opĂ©rateurs culturels et les DRAC.

Ces propositions seront enrichies dans les prochaines semaines.