Hier matin, j’étais invitée sur LCI pour faire le bilan de la session extraordinaire de l’Assemblée Nationale.

Alors qu’il y a un an l’opposition nous faisait un procès en illégitimité, notre groupe parlementaire a réussi à tenir ses promesses et à voter des textes clés : 40 lois ont été adoptées définitivement en un an.

J’invite les oppositions qui se plaignent de l’organisation de nos débats parlementaires à cesser l’obstruction et à voter la réforme constitutionnelle qui renforce l’efficacité du parlement. La réforme constitutionnelle ira donc jusqu’au bout car c’est un engagement que nous avons pris. Nous réduirons le nombre de parlementaires et permettrons une assemblée plus représentative des Français et des différents courants de pensée avec l’introduction de la proportionnelle.

Je suis également revenue sur l’affaire Benalla. Sans le groupe LREM, nous n’aurions pas pu avoir de commission d’enquête à l’Assemblée Nationale. Une erreur individuelle sanctionnée ne peut pas condamner le quinquennat. Les oppositions sont aux abois depuis un an et désormais prêtes à une grande alliance avec les extrêmes pour censurer le gouvernement.

Nous, nous sommes au travail pour les Français !