Ce matin, avec la commission des affaires culturelles de l’assemblĂ©e nationale, nous avons auditionnĂ© le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer.

Il nous a prĂ©sentĂ© les premiers Ă©lĂ©ments concrets pour la reprise de l’Ă©cole Ă  partir du 11 mai.

âžĄïž Le dĂ©confinement va se construire Ă©tape par Ă©tape. Il sera progressif, garantira le suivi de chaque enfant et aura comme prioritĂ© le soutien aux Ă©lĂšves les plus fragiles.

Une rentrée différée selon les classes

Les grandes sections de maternelle, CP et CM2 seront les premiers Ă  retourner en classe la semaine du 11 mai, suivis des Ă©lĂšves de 6Ăšme, 3Ăšme, 1Ăšre et Terminale qui pourront reprendre la semaine du 18, au mĂȘme titre que les lycĂ©es professionnels.

Le 25 mai, l’ensemble des Ă©lĂšves pourra retourner en cours dans la limite de 15 Ă©lĂšves par classe.

Aucun Ă©lĂšve ne doit ĂȘtre laissĂ© au bord de la route.

Plusieurs modalitĂ©s sont mises en Ɠuvre pour permettre aux Ă©lĂšves de reprendre les cours dans les meilleures conditions.

Soit l’élĂšve est prĂ©sent en classe, en respectant la limite de 15 Ă©lĂšves par classe, soit il suit les cours Ă  distance avec les outils mis en place pendant la crise.

Si la configuration de l’école le permet, les Ă©lĂšves peuvent Ă©galement suivre les enseignements Ă  l’étude. Enfin un dispositif d’activitĂ©s sportive, civique et culturelle sera mis en place sur le temps scolaire.

Le gouvernement porte une attention particuliĂšre aux Ă©lĂšves rencontrant des difficultĂ©s sociales. Les classes de REP et REP+, dont l’effectif est dĂ©jĂ  infĂ©rieur Ă  15 Ă©lĂšves, pourront reprendre dans des conditions semblables Ă  l’avant-crise Ă  partir du 11 mai.

Un accompagnement renforcé pour les professeurs

Pour les professeurs, des prĂ©-rentrĂ©es seront prĂ©alablement organisĂ© le 11 et le 18 mai et des formations continues Ă  l’enseignement Ă  distance seront proposĂ©es aux enseignants.

Les professeurs qui habitent avec des personnes vulnérables ou qui ont été en contact avec le virus pourront, bien évidemment, continuer à donner des cours à distance.

Le ministre a par ailleurs rappelĂ© qu’une prime serait octroyĂ©e aux enseignants mobilisĂ©s pendant la crise pour accueillir les enfants des personnels soignants.